Alors que les énergies renouvelables s’imposent comme une nécessité, le groupe Vinci Énergies —filiale du groupe Vinci spécialisée dans la transition énergétique— se lance un challenge de taille : construire la première ville de l’hexagone quasi autonome en électricité. Un projet ambitieux, à la hauteur des préoccupations environnementales de notre époque.

L’autosuffisance comme objectif

Pour Aymar de Germay, Maire de Marmagne —le village au cœur du projet SmartMagne, situé dans le Cher— les énergies renouvelables n’ont pas de secret. Président du Syndicat départemental d’énergie du Cher, il comprend les enjeux que représentent ces sources d’énergie pour le futur. C’est pour cette raison qu’il s’est lancé dans le projet de ville autonome de Vinci Énergies. Projet aux objectifs plus qu’ambitieux, il a pour finalité de faire de Marmagne un village à 69 % autosuffisant et de réduire de 30% le trafic électrique sur les réseaux Enedis et RTE.

Présenté le 6 juin 2018 au sein du Laboratoire d’Innovation « Leonard Paris » du groupe de BTP Vinci, SmartMagne compte utiliser diverses formes de production d’énergie renouvelable (solaire, géothermique) et une batterie d’algorithmes pour piloter la consommation et l’injection d’électricité sur le réseau public.

SmartMagne, le futur de la consommation

L’autoconsommation collective, qui vise à utiliser l’énergie produite dans une commune à ses propres fins (en alimentant bâtiments publiques, bornes de recharges…) est une pratique encore marginale en France. La froideur des élus et des usagers face à cette pratique s’explique par l’inquiétude qu’une réduction des coûts entraîne également un service de piètre qualité. Une inquiétude que Vinci Énergies et ses partenaires souhaitent aujourd’hui faire disparaître.

À l’heure de la transition énergétique, le village de Marmagne est déjà exemplaire sur le territoire français : disposant de 15 hectares de panneaux photovoltaïques (en tête du département), il produit annuellement plus d’énergie qu’il n’en consomme. Un résultat qui devrait sans aucun doute encore s’améliorer grâce au projet SmartMagne, dont les travaux débuteront cet été 2018.



nos engagements qualité

  • opqfqualification opqf
  • satisfactionsatisfaction *