Bien qu’en nette évolution depuis les années 2000, la présence de femmes dans le secteur du BTP est toujours trop faible. Pour y remédier, une solution : lutter contre les idées reçues.

Comptant aujourd'hui 12,3% de femmes, le secteur du bâtiment a connu une importante progression. Malgré cela, les chiffres restent encore faibles...

©Ivan / Adobe Stock

Une progression encore trop discrète

Les métiers du BTP ne sont pas encore assez attractifs pour les femmes, et ce malgré de nombreuses initiatives lancées par les principaux syndicats professionnels. C’est le constat qui est fait en observant le pourcentage de femmes travaillant aujourd’hui dans le secteur du bâtiment : 12,3%. Une progression par rapport aux 8,6% enregistrés en 2000, mais un chiffre encore insuffisant.

La raison ? Une mauvaise connaissance des métiers du secteur et des opportunités qui s’y présentent. Pourtant, comme le déclare Laure Saillour —dirigeante de l’agence Attila Le Mans— dans un entretien donné au site Batiweb, de nombreux emplois s’adressent autant aux femmes qu’aux hommes :

La pluralité des métiers laisse une place importante aux femmes désireuses d’évoluer dans le BTP. […] Cela va d’ailleurs dans le sens de la professionnalisation du métier. En effet, le niveau d’études profite aux femmes. Plus il est élevé, plus le nombre de femmes est important. C’est au sein des cadres que l’on en compte le plus.

Ainsi, selon la FFB (Fédération française du bâtiment), les femmes représentent 45,8% des employés et techniciens, contre 1,5% des ouvriers.

Lutter contre les idées reçues

Souvent considérés comme pénibles, les métiers du BTP le sont en réalité de moins en moins, notamment grâce aux avancées technologiques et à la mécanisation des procédés. Aujourd’hui, la plupart des postes n’exigent pas forcément de condition physique particulière, les femmes peuvent par conséquent occuper une grande majorité des fonctions à priori réservées aux hommes et devenir maçonnes, électriciennes, conductrices de travaux, ouvrières, ingénieures ou encore conductrices de véhicules, entre autres professions.

Pour lutter contre des idées préconçues et mettre en avant les opportunités professionnelles présentes dans ce secteur, le gouvernement a signé en 2015 un plan en accord avec la CAPEB (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment.) Son objectif ? Qu’un tiers des métiers soient mixtes avant 2025. Pour cela, de nombreuses pistes sont explorées :

  • Une meilleure orientation pour les élèves et étudiants
  • La lutte contre les stéréotypes
  • La création d’environnements favorables à l’engagement des femmes
  • L’encouragement de l’entrepreneuriat
  • La valorisation des statuts des conjointes d’artisans
  • La promotion de la mixité au sein des entreprises du bâtiment.

Des entreprises qui s’engagent

Concernant la féminisation du BTP, certaines entreprises tirent leur épingle du jeu. C’est par exemple le cas de Vinci, qui a pour ambition d’atteindre un pourcentage de 25% de femmes managers avant 2020. La société Vinci est également partenaire de l’association Elles Bougent, qui encourage les étudiantes à se diriger vers des carrières d’ingénieures ou de techniciennes.

SPIE, l’une des sociétés leader des services pour l’énergie et les communications en Europe, a quant à elle créé une initiative visant à promouvoir l’égalité professionnelle. Du nom de So’SPIE Ladies, cette dernière se concentre sur la fin des stéréotypes et la féminisation dans les métiers techniques.

Enfin, avec l’adoption de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, c’est également un index de l’égalité professionnelle qui a été mise en place par Muriel Pénicaud, ministre du Travail. Mesurant entre autres le salaire et l’égalité des chances, cet index doit impérativement être partagé par les entreprises comptant plus de 1000 salariés. Au 1er septembre, ce sera également le cas des entreprises de plus de 250 salariés et, au 1er mars 2020, de celles de plus de 50 salariés. Selon la ministre du Travail, au 5 mars 2019, 732 entreprises (soit 1 sur 2) avaient rempli leurs obligations et 500 étaient en cours de déclaration. La preuve d’une prise de conscience générale, même si de grands progrès restent à faire.

Formez-vous au BTP avec l’École Chez Soi

Vous souhaitez vous former aux métiers du BTP ? L’École Chez Soi, école pionnière de l’enseignement à distance, vous propose de nombreuses formations. Diplômantes ou professionnalisantes, ces dernières vous permettent d’acquérir l’ensemble des notions indispensables à une carrière dans le secteur du bâtiment.

Conçues par des formateurs experts du domaine, elles mettent à votre disposition des cours de qualité, mais également de nombreux outils pédagogiques et services exclusifs. Dès votre inscription, vous aurez ainsi accès à votre Espace Élèves en ligne, sur lequel vous trouverez des fiches synthèse, des exercices en ligne et d’autres supports d’apprentissage. Une question sur votre formation ? Notre équipe se tient à votre disposition !

Rejoindre l’École Chez Soi, c’est également vous assurez de profiter de la flexibilité de l’enseignement par correspondance. Inscrivez-vous à tout moment de l’année et apprenez à votre rythme, selon vos envies et vos disponibilités !

Besoin d’informations supplémentaires ? Faites dès maintenant votre demande de documentation en ligne.


Contactez-nous 01.46.00.69.01