Usine transformée en loft, garage, boutique réaménagée en appartement… la tendance des biens atypiques n’en finit pas de séduire les acheteurs en recherche d’habitations uniques, aux murs remplis d’histoire.

Usines transformées en loft, souplex, ateliers ou encore anciennes chapelles, les biens atypiques ont la côte ! Apprenez-en plus sur ce phénomène et découvrez quel type d'acheteurs il séduit.

©ArchiVIZ / Adobe Stock

Un marché en pleine croissance

Qu’il s’agisse d’anciens ateliers ou d’usines réaménagées en loft, de garages, boutiques ou même de chapelles transformées en maisons, le marché du bien atypique est en pleine expansion. Bien qu’il ne représentait que 5 % du marché immobilier en 2017, il est en aujourd’hui en constante augmentation et séduit un public d’acheteurs avisés, en quête d’un chez-eux de caractère. Souvent situé en milieu urbain, ces propriétés pas comme les autres présentent de nombreux avantages, comme des espaces extérieurs (terrasses, jardins, cours…) ou de généreuses surfaces. En effet, la superficie moyenne d’un bien dit atypique est de 144 m², soit 50 m² de plus que la moyenne des habitations sur le territoire français.

Selon une étude de l’agence Espaces Atypiques, spécialisée dans la vente d’immobilier d’exception, le budget moyen pour l’achat d’un bien atypique est deux fois et demi plus élevé que la transaction moyenne française : 560 000 euros contre 260 000 euros pour une maison et entre 190 000 et 230 000 euros pour un appartement. Cependant, les biens à moins de 300 000 euros tirent leur épingle du jeu. Ils représentent effectivement 24 % de l’offre.

Les acheteurs de biens atypiques

Chacun peut s’offrir une demeure insolite, cependant l’étude d’Espaces Atypiques permet de définir un portrait assez précis des acheteurs. Selon cette dernière, ils sont 48 % à occuper des professions intellectuelles supérieures et de cadres et, pour la plupart, n’en sont pas à leur premier achat immobilier. 85 % d’entre eux désirent acquérir un bien atypique en vue d’en faire leur résidence principale.

Le besoin d’être séduit par un lieu est clairement marquée, avec 25 % des personnes interrogées déclarant fonctionner au coup de cœur. Ils sont également 25 % à déclarer rechercher une habitation de ce type en raison du gain d’espace possible, en comparaison avec l’offre sur le marché de l’immobilier classique.

Enfin, la moyenne d’âge de cet acheteur est de 42 ans, avec 61 % des sujets situés entre 30 et 50 ans.

Usines transformées en loft, souplex, ateliers ou encore anciennes chapelles, les biens atypiques ont la côte ! Apprenez-en plus sur ce phénomène et découvrez quel type d'acheteurs il séduit.

©XtravaganT / Adobe Stock

Formez-vous aux métiers de l’immobilier avec L’École Chez Soi

Vous souhaitez évoluer dans le secteur immobilier ? L’École Chez Soi vous propose plusieurs formations conçues par des professionnels du secteur. En nous rejoignant, vous pourrez ainsi vous former aux métiers de négociateur immobilier, de responsable de programmes immobiliers ou encore d’administrateur de biens. Notre école vous propose également une préparation à l’examen du BTS Professions Immobilières, diplôme de référence du domaine.

Une fois inscrit à l’une de nos formations à distance, vous accéderez à votre Espace Élèves en ligne. Plateforme d’apprentissage, elle met à votre disposition des cours au format numérique, mais également de nombreux outils pédagogiques : devoirs, quiz interactifs, vidéos pratiques…

Inscrivez-vous à tout moment de l’année et apprenez à votre rythme, en toute flexibilité ! Pour plus de détails, faites dès aujourd’hui votre demande de documentation gratuite.