Témoignage Adrien Scaya

Ancien élève de la formation Dessinateur Technique option Architecture Intérieure – Interview réalisée le 20 mai 2011 dans les locaux de l’Ecole Chez Soi (avant l’annonce des résultats du Concours de l’Ecole Chez Soi)

adrienAdrien Scaya, jeune passionné du bâtiment, s’est naturellement orienté vers un métier qu’il considère comme « artistique » en suivant une formation de Dessinateur Technique option Architecture Intérieure. Depuis toujours attiré par le domaine du BTP, il se jette à l’eau après une formation initiale dans l’industrie. Heureux de cette reconversion, il valide brillamment sa formation avec une moyenne d’environ 15/20. Actuellement en recherche d’emploi dans un cabinet d’architecte ou dans un bureau d’étude, ce jeune lorrain a mis à profit sa formation pour participer au Concours lancé par l’Ecole Chez Soi sur l’habitat et le cadre de vie dans 120 ans. Sélectionné parmi plus de 50 candidats, il est aujourd’hui un des 6 finalistes de ce grand Concours. Il nous raconte son histoire…


Ecole Chez Soi : Quelle est la formation que vous suivez à l’Ecole Chez Soi ?

J’ai suivi la formation de Dessinateur Technique option Architecture Intérieure (complétée par un module AutoCAD, débutée en avril 2009 et validée en juin 2011 avec une moyenne générale de 15,12/20. Je l’ai terminé il y a moins d’un mois ; en tout cela m’aura pris un peu plus de deux ans.

Pourquoi l’avez-vous suivie ? Dans quel but ? (Evolution, reconversion, formation continue, formation plaisir…)

C’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire ; or, là ou j’habite il n’y a pas d’école pour me former. A l’origine, je n’étais pas du tout dans le Bâtiment, c’était juste une idée, une envie, mais il n’y avait rien de concret. Ma formation initiale est un BAC Pro Maintenance des Equipements Industriels que j’ai suivi en alternance. Au final je me suis rendu compte que ce n’était pas ma voie, et comme j’ai eu cette envie d’évoluer dans le bâtiment, j’ai suivi mon instinct.

Mon attirance pour le bâtiment vient du fait que j’ai été baigné dans cette ambiance depuis longtemps, j’ai toujours aimé les possibilités que le BTP pouvait offrir. Pour moi le bâtiment est un art, c’est un domaine dans lequel j’aimerai évoluer.

Vous a-t-elle permis d’évoluer ou d’accéder à un nouveau poste ?

En réalité, pendant les études que j’ai suivies en alternance, j’ai travaillé dans une usine de textile pendant un an. J’entretenais les machines de production dans cet établissement. Pour le moment, je n’ai donc pas évolué puisque je ne suis pas réellement en poste. Mais j’espère bien que ma formation va m’apporter des opportunités de métiers.

Actuellement je recherche un emploi dans des cabinets d’architectes ou dans des bureaux d’études, principalement dans le bâtiment mais je pense pouvoir également m’orienter vers les structures en béton et les structures métalliques… Ma formation me permet de seconder l’architecte pour établir des plans en fonction de la demande, de corriger s’il le faut. Cela fait deux mois que je suis à la recherche d’un poste mais il faut dire que près de chez moi il y a peu d’offre.

Comment avez-vous connu l’Ecole Chez Soi ?

Je cherchais une école pour faire une formation de dessin dans le bâtiment mais il n’en n’existe pas dans mon secteur. J’ai donc cherché sur Internet et j’ai trouvé l’Ecole Chez Soi. Tout était relativement bien expliqué et ça m’a plu. A la base c’est surtout pour des raisons de proximité et de praticité que j’ai choisi une école à distance car le fait de déménager ne m’arrangeais pas forcément.

Recommanderiez-vous l’Ecole Chez Soi ?

Oui, je suis satisfait, il n’y a pas de raison pour que je ne le sois pas. Suivre une formation à distance peut parfois être difficile pour des questions de motivation mais j’y suis arrivé. Si on veut y arriver, il faut se fixer des objectifs et les tenir.


Pourquoi avoir voulu participer au Concours Ecole Chez Soi « 2130, dans 120 ans… Imaginez l’habitat et le cadre de vie » ?

J’ai toujours eu plus ou moins des idées sur la manière d’habiter dans le futur et le concours m’a permis de les mettre sur papier. Parallèlement à mes études, ça m’a aussi permis de m’occuper, en effet, je ne comptai plus le nombre d’heures passées sur mon projet.

Quel est votre projet ?

Mon projet s’intitule « Architecture dans 120 ans ». Il représente un ensemble pavillonnaire avec des praticités concrètes et beaucoup d’énergies renouvelables, d’énergies vertes. Ce qui le rend futuriste en contrepartie de ces énergies respectueuses, ce sont les habitations et les aménagements urbains beaucoup plus design.

Pour moi l’écologie est très importante et une seule maison ne peut pas résoudre tous les problèmes d’aujourd’hui, voilà donc pourquoi je suis parti sur un groupe d’habitations.

Mon projet est présenté sous forme de livret/BD. J’ai en effet pensé à la facilité du transport, et le fait que ce soit raconté sous forme d’histoire permet aux lecteurs de bien comprendre l’ensemble car toutes les idées y sont abordées. Je me suis servi du logiciel Google Sketchup pour réaliser mon prototype.

Aviez-vous déjà votre projet en tête à votre inscription au Concours ?

Je l’avais vaguement en tête et il avançait au fur et à mesure. Je l’ai recommencé cinq fois avant d’avoir un résultat qui me contente. Tout ce travail s’est étalé sur cinq à six mois… J’ai quand même pu réinsérer certaines choses de mes premières idées. Au début je n’étais pas parti sur la BD, mais celle-ci c’est imposée comme étant la meilleure solution.

Qu’attendez-vous en participant à ce Concours ?

Quand on a 21 ans, c’est bien de participer à ce genre d’évènement et de voir la reconnaissance que cela peut apporter, c’est ce que j’attends en participant à ce concours ! Mais je voulais surtout voir de quoi j’étais capable, voir jusqu’où je pouvais aller.

Au final, que je sois dans les finalistes c’est gratifiant, ça me réconforte dans l’idée que j’ai trouvé ma voie et que je me débrouille plutôt bien.

Avez-vous pu mettre en pratique votre formation lors de la réalisation de votre projet ?

Oui pour les plans, je me suis servi de logiciels de dessin, par contre je n’ai pas pu utiliser AutoCAD puisque je n’avais pas encore abordé son utilisation dans mes cours. J’ai réalisé mon projet de Novembre à Mars et l’étude d’AutoCAD s’est faîte sur la fin de la conception.

Néanmoins, j’ai utilisé ma formation pour le calcul des normes, pour le positionnement des fenêtres, des portes, etc. Mes cours m’ont donc permis d’effectuer des réalisations sans lesquelles je n’aurais pu les faire seul.

Adrien Scaya est arrivé 2e parmi les finalistes du Concours de l’Ecole Chez Soi.

une question ?

contactez nous :

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés

ou appelez nous :

01.46.00.69.01

coût d’un appel local



nos engagements qualité

  • chanedcharte qualité
  • opqfqualification opqf
  • satisfactionsatisfaction *


Nos formateurs experts

mosaique-profs

 

 

 

 

Découvrez nos formateurs en BTP et Immobilier

Spécialistes en économie du bâtiment, ingénieurs BTP, architectes, ingénieurs en Génie Civil, urbanistes, géomètres experts…

> Lire leurs interviews