Depuis le 1er janvier 2015, le CPF (Compte Personnel de Formation) est entré en vigueur. Ce dispositif permettant d’accéder et de gérer son droit à la formation remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation).

compte personnel ormation, CPF, DIF, formation, droit

Le fonctionnement du Compte Personnel de Formation

Désormais chaque salarié possède un compte personnel de formation. Ce compte individuel est attribué au salarié à son entrée dans le monde professionnel, jusqu’à sa retraite. Il permet de stocker les heures de formation que le salarié cumule. Son droit à la formation devient donc valable pendant toute sa carrière professionnelle, et n’est plus dépendant de son contrat de travail.

Le CPF, plus d’autonomie dans la formation professionnelle

Le site moncompteformation.gouv.fr répertorie les formations éligibles, répondant aux critères imposés. Il permet aussi à chacun de se connecter à son Compte Personnel de Formation et de consulter les heures de formation cumulées. Chacun peut alors devenir plus autonome dans la gestion de ses formations professionnelles, faire les demandes qui correspondent à ses besoins professionnels ou à ses envies d’évolution.
Autre nouveauté le CPF permet de choisir quand effectuer sa formation. Comme le DIF, il est possible d’effectuer ces formations sur son temps de travail, sous réserve d’acceptation de l’entreprise. Pour plus de liberté, le salarié peut aussi décider de se former sur son temps personnel.

La formation accessible aux salariés mais aussi aux chômeurs et aux jeunes diplômés

Une des grandes nouveautés du CPF est qu’il devient accessible aux salariés ainsi qu’aux chômeurs et aux jeunes diplômés.
Les salariés peuvent cumuler jusqu’à 150 heures de formation, en raison de 24 ou 12 heures par an. Ces heures se stockent sur leur CPF, ils peuvent ensuite faire les demandes de formation auprès de leur entreprise ou de leur OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé).
Les demandeurs d’emploi peuvent aussi accéder aux formations. Ils ont accès aux formations dites prioritaires, manquantes sur le marché du travail. Lorsque les demandeurs d’emploi ont cumulé assez d’heures dans leurs fonctions précédentes, ils sont alors libres de les mobiliser pour réaliser des formations. S’ils ne possèdent pas assez d’heures sur leur CPF, tout comme les jeunes diplômés, ils peuvent faire une demande d’aide auprès de pôle emploi ou d’autres organismes d’aide à la formation.

Plus d’information sur : www.cpf-compte-formation.fr

nos engagements qualité

  • chanedcharte qualité
  • opqfqualification opqf
  • satisfactionsatisfaction *